Site en travaux

Attention : un problème technique (serveur SQL) empêche l'accès à cette partie du site. Merci de votre compréhension.

Dans la même rubrique...

Thèse soutenue le 24/11/2010

Les motivations des personnes âgées au récit de vie et leurs influences sur la consommation de services biographiques

Samuel Guillemot sous la direction de B. Urien

Thèse en ligne : http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00542744/fr/

Résumé

La thèse s’intéresse à un phénomène rarement abordé dans le domaine de la consommation et qui suscite pourtant un véritable engouement chez les personnes âgées : la rédaction de l’histoire de vie. Ce thème est abordé à travers le prisme des prestations de services qui parfois l’accompagne : atelier d’écriture, stage de formation, écrivain biographe, conservation des récits pour les générations futures, etc. La recherche se positionne dès lors dans l’étude des effets du vieillissement sur les motivations individuelles, les attentes et les besoins en matière de consommation. La problématique est abordée sous 2 angles complémentaires :
- Comment identifier et définir les motivations au récit de vie ?
- Quelles sont leurs influences sur la consommation des services biographiques ?

Pour réponde au premier volet de la problématique. Une revue de la littérature en comportement du consommateur traite des théories qui ont abordées les problématiques de l’expérience du vieillissement, de la transmission intergénérationnelle, et de la préservation de soi. La revue de la littérature fait également état des recherches en gérontologie, en sociologie, et surtout en littérature qui ont porté sur les comportements d’écriture de vie. Enfin sont mobilisés des champs conceptuels liés à la mémoire autobiographique et à la générativité. Le cadre théorique de la recherche est complété par une approche qualitative, à savoir une série de 16 entretiens semi-structurés et une analyse lexicographique portant sur 557 résumés de textes biographiques écrits par des personnes âgées de 60 ans et plus. La réponse au second volet de la problématique constitue la partie empirique principale de la recherche. 763 personnes retraitées ont été interrogées lors d’une enquête quantitative par questionnaire. Celle-ci s’est déroulée en trois phases : 2 collectes de données pour élaborer une échelle de mesure des motivations au récit de vie de la personne âgée et vérifier les propriétés psychométriques des autres instruments mobilisés. Une dernière collecte de données, pour tester le modèle et les hypothèses et faire émerger une typologie des consommateurs biographiques.

Les principaux résultats sont détaillés ci-après : Le récit de vie résulte, chez la personne âgée, d’un processus de construction de sens à partir de faits temporels personnels qui s’exprime en période d’incertitude identitaire et qui s’appuie sur des motivations internes : flatter l’ego, réparer l’égo, ne pas être oublié, partager, transmettre et témoigner. Ces dernières résultent d’une capacité à la réminiscence structurée (utiliser son passé pour cristalliser les dimensions importantes de sa personne et pour faire face aux questions existentielles de fin de vie) et d’une orientation envers la génération suivante (qui se fonde sur le souvenir que l’on va laisser et sur les aspects que l’on souhaite transmettre). Seules les motivations sociétales (transmettre) et relationnelles (partager) ont une influence significative sur l’intention de consommer des services biographiques. Autrement dit ceux-ci sont valorisés car ils permettent de donner un support et de faire vivre « dans d’autres que soi » des choses jugées importantes et qui méritent d’être préservées. La contribution de la recherche est à la fois managériale, théorique et méthodologique. L’identification des motivations au récit de vie déterminantes dans l’intention de consommer va permettre d’affiner et d’adapter les prestations de service biographiques. D’un point de vue académique, notre apport réside dans la compréhension de deux mécanismes d’ajustement au vieillissement : la générativité et la relecture de vie. Enfin l’apport méthodologique est lié à la construction d’une échelle de mesure des motivations au récit de vie ainsi qu’à une réflexion conceptuelle sur la nature des indicateurs de mesure.

Mots-clés

Comportement biographique ; Histoires de vie ; Services biographiques ; Transmission inter-générationnelle ; marketing des seniors

Références

Guillemot S. et Urien B. (2010), Les services biographiques répondent-ils aux motivations de récit de vie ?, Gérontologie et Société, 135, 133-151

Guillemot S. et Urien B. (2010), La rédaction d’une histoire de vie chez les personnes âgées : fondements conceptuels, dimensionnement et proposition d’une échelle de mesure des motivations au récit de vie, Recherche et applications en marketing, 24, 4, 1-20

Guillemot S. (2010), La tendance biographique chez les personnes âgées : Echelle de mesure et influence sur la consommation de services biographiques, actes des 9es Journées Normandes de Recherches sur la Consommation, Rouen (25-26 mars)

Guillemot S. et Urien B. (2010), Les pratiques d’écriture d’histoire de vie chez les personnes âgées : Une approche empirique, actes du 26e congrès de l’Association Française de Marketing, Le Mans

Guillemot S. (2008), La tendance à la réminiscence et son influence sur la consommation : Une application aux services biographiques destinés à la personne âgée, Communication aux Tutorats collectifs du congrès des IAE, Lille

Guillemot S. (2008), Le comportement de consommation de services biographiques : Proposition d’un cadre théorique, 2e Colloque internationale sur le temps : « Rupture, Finitude, Mort et Management », Brest (25-26 juin)

Voir en ligne : Thèse en ligne

Site en travaux

Site en travaux

Attention : un problème technique (serveur SQL) empêche l'accès à cette partie du site. Merci de votre compréhension.