Site en travaux

Attention : un problème technique (serveur SQL) empêche l'accès à cette partie du site. Merci de votre compréhension.

Dans la même rubrique...

Commutation attentionnelle

Résumé

Il est en général plus difficile à une personne âgée qu’à une plus jeune d’alterner entre deux tâches A et B. Globalement en effet, les seniors semblent être moins précis et plus lents que les juniors lorsque des stimulus sont présentés de manière répétée en condition d’alternance (par ex., AAABBBAAABBB) en comparaison à une présentation en condition homogène (BBBBBBB…). Les résultats de cette étude montrent néanmoins que dans certaines conditions expérimentales, les coûts d’alternance peuvent être totalement éradiqués, notamment chez celles des personnes âgées qui sont comparables aux participants plus jeunes du point de vue de la précision des réponses fournies.

Mots-clés

Commutation attentionnelle ; Variabilité intra-individuelle

Références

Deline, S. & Juhel, J. (2006). Y a-t-il une baisse d’efficacité liée à l’âge des processus recrutés lors d’une tâche de commutation attentionnelle ? IXe Colloque International sur le Vieillissement Cognitif, Angers.

Site en travaux

Site en travaux

Attention : un problème technique (serveur SQL) empêche l'accès à cette partie du site. Merci de votre compréhension.