Site en travaux

Attention : un problème technique (serveur SQL) empêche l'accès à cette partie du site. Merci de votre compréhension.

Dans la même rubrique...

Services Inter Générationnels pour l’Assistance aux Ainés dans leur Logement : « SIGAAL » (Special interest group on ambient assisted living)

2009-2012

Résumé

Le projet SIGAAL consiste dans l’élaboration d’une plate-forme technique ayant pour objectif le maintien des sociabilités chez les personnes âgées. La plate-forme envisage le développement les services suivants :

  • permettre de continuer à vivre à domicile et de s’impliquer dans l’environnement en favorisant les liens sociaux et familiaux
  • renforcer l’insertion au sein des territoires de vie, avec le voisinage et les commerçants du quartier ; et, plus globalement, maintenir l’expression de la citoyenneté ;
  • permettre la compensation des handicaps, voire les prévenir en situation de fragilité, en prêtant attention aux « scénarios de vie » ordinaires, en repérant leurs ruptures et en assurant des réponses au plus près des habitudes et des souhaits des individus.

L’enjeu majeur du projet SIGAAL consiste à développer des solutions techniques facilitant les relations et les communications entre les aînés et leurs réseaux relationnels dont celui de la parenté. Le réseau relationnel élargi constitue également un élément essentiel des sociabilités. Le voisinage, les amis, les commerçants, les professionnels, les bénévoles associatifs contribuent au maintien et au développement des communications. Le fonctionnement de ces relations s’étend aux dynamiques environnementales développées au niveau des communautés de citoyens par les différents acteurs collectifs qu’il est nécessaire de solliciter à l’échelon des logements, des quartiers et des territoires.

Le projet suppose d’établir une méthodologie pluridisciplinaire d’analyse des espaces de vie afin de proposer des services de relations et d’échanges en adéquation avec le cercle relationnel local, correspondant au quartier, au territoire local et, plus globalement aux espaces qui font sens pour les individus. Au plan géographique, les pratiques spatiales dépendent des topographies des quartiers, des équipements et de la qualification des espaces de vie en tant qu’espaces concrets du quotidien. Ces dimensions spatiales doivent être considérées dans leurs déclinaisons singulières et selon les moments des rythmes et des temporalités particulières.

La recherche doit mettre au jour également les représentations des services technologiques et de leurs relais humains environnementaux, par les usagers potentiels et par leurs différents entourages. Les services doivent pouvoir être accessibles et utilisables par des terminaux familiers aux personnes. Ces terminaux concernent par exemple le téléviseur, terminal le plus répandu et le mieux maîtrisé dans la population, et le téléphone. Outre l’acceptabilité, condition de l’acquisition et de l’appropriation, ces services doivent également être adaptés et adaptables aux diverses capacités et performances des individus. Enfin, les formes et les médiations nécessaires aux apprentissages progressifs et fructueux méritent d’être anticipées.

L’étude sociologique porte sur les rapports de la population la plus âgée aux diverses technologies :

  • d’accompagnement des sociabilités en situation de mobilité réduite ;
  • de compensation des handicaps physiques et/ou cognitifs.

Les représentations des réseaux d’entourage, professionnels compris, et leur propension aux usages de technologies font également partie du champ d’investigation. Un deuxième temps de l’étude concerne l’expérimentation de dispositifs-capteurs au sein de logements individuels ; l’enquête sociologique concerne les types d’usage et les satisfactions ou rejets manifestés par les habitants et par les différents membres de leurs entourages.

Mots-clés :

habitat, mobilités, handicaps, technologies de soutien et de mise en relation, sociabilités et pouvoir de décision.

Équipes

S. PENNEC (dir.), G. SIMON (IGE contractuel), ARS-UBO

Partenaires

C. Lohr et A. Thépaut : SID, Télécom Bretagne ; CSTB ; CHU Nice

Partenariats

Icade, CGE, AgeVillage (CDC), GTS Mondial Assistance, Iwedia, Nexcom, Deltadore

Convention

Région Bretagne - Projet labellisé par le Pôle de compétitivité Images et Réseaux.

Voir en ligne : Plus d’infos

Site en travaux

Site en travaux

Attention : un problème technique (serveur SQL) empêche l'accès à cette partie du site. Merci de votre compréhension.